Tout savoir sur le bonnet docker

avril 30, 2020



Tout savoir sur le bonnet docker : origines, caractéristiques et comment le choisir

 

Pour comprendre l’allure du bonnet docker, il faut remonter à ses origines. En français, docker signifie débardeur et désigne ces hommes travaillant à charger et décharger les bateaux sur les ports.

L’espace d’un instant, mettez-vous à leur place… Alors que le soleil pointe à peine le bout de son nez, vous êtes dehors, battu par les vents glacés de la côte bretonne. Malgré cela, vous n’avez de cesse de soulever de lourdes charges en essayant de faire fi de l’humidité ambiante.

Dans pareilles circonstances, se protéger des intempéries est tout bonnement vital. De la tête aux pieds, le docker est à l’abri du froid et du vent. Bien évidemment, cela passe par un bonnet adapté autant au climat qu’aux conditions de travail. Devinez quel bonnet a ainsi vu le jour…

Un symbole de revendication

Grâce à son épais revers, le bonnet docker offrait une couche de protection supplémentaire contre le froid tout en laissant les travailleurs libres de leurs mouvements.

Petit à petit, il quittera les docks et finira par entrer le quotidien de la classe ouvrière. Artisans, manœuvres, charpentiers… Toutes les petites mains finissent par l’adopter. Encore aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver des bonnets marins basiques au sein de la force ouvrière. Mais plus que. Hommes d’affaires et étudiants en ont fait l’un de leurs basiques.

Comme un cri de ralliement, un bonnet marin signifie : « Je suis un homme robuste qui n’a pas peur d’affronter des milieux hostiles et de lutter pour sa survie ».

Bonnet marin

Comment est-on passé des ouvriers à la petite bourgeoisie ? C’est simple : la musique a fait le lien. Grâce à des groupes rock ou punk à l’instar de The Monkeys. Quand la classe sociale la plus basse s’est levé pour revendiquer ses droits, ses musiciens ont arborés le bonnet docker en signe de solidarité.

Au fil du temps, il s’est répandu au grand public et ne l’a plus jamais quitté.

Comment reconnaître le bonnet docker

Il est très facile de faire la distinction entre un bonnet docker et autre couvre-chef. Reconnaissable entre mille par sa petite calotte arrondie et ses larges revers, le bonnet docker incarne à la fois la simplicité et le confort.

Minimaliste tout en étant dans l’air du temps, le bonnet docker est l’un de ces accessoires dont il est impossible de se passer. Cosy à souhait, il présente l’avantage de convenir à tous les hommes. Que vous soyez un sapologue, un hipster ou un dandy, des pièces basiques comme ce bonnet docker intemporel vous iront à merveille.

Avec un bonnet docker, il est impossible de faire fausse route. Peu importe votre style vestimentaire, ses larges revers et son aspect épuré seront toujours de bon ton.

Comment choisir le bonnet docker idéal

Quand viendra le moment de choisir votre bonnet marin, la principale question aura trait à la matière. Laine, coton et acrylique sont les trois tissus dans lesquels sont majoritairement cousus les bonnets de marins.

Pour les hommes frileux ou les baroudeurs qui s’apprêtent à affronter les grands glaciers, la laine est la matière de prédilection. Chaude, elle présente néanmoins l’inconvénient d’être très difficile à entretenir et à laver. Cependant, en enfilant ce bonnet docker 100 % laine, vous êtes sûr d’être à l’abri du froid.

Bonnet marin

Pour la vie de tous les jours, le coton est sans aucun doute la meilleure alternative. Léger, facile à nettoyer, il se décline en toutes les couleurs et en toutes les versions. Beaucoup moins épais que son homologue en laine, il peut être porté 365 j/365.

Et enfin, restent les bonnets en acrylique. Très doux au toucher, ils offrent une protection plus faible que les deux autres mais compensent cette faiblesse en laissant libre cours à la créativité...